Print

Morocco's GrassRoots Support in US

Washington, DC, 07/27/2009 Morocco’s territorial integrity opponents must be at loss after their defeat in their latest attempt to draw Morocco’s into a spat with the United State Government. The floating of a “fake” news article claiming a change of the U.S. position on the ‘Western Sahara” conflict opposing Morocco to Algeria back fired on its “vendors”.
With all of the confusing surrounding the propaganda piece and the over reaction of some segments of the Moroccan community, the event tuned out to be a win-win situation for Moroccan-Americans in the United States.

The quick and “too quick” reactions of Moroccans and Moroccan-Americans to a potential, even tough not true, reversal of the American position on a critical issue to the community was impressive. In accepting to go on the record to clarify the State Department’s position on the Western Sahara, the Unites State government took notice of the pressure of the Moroccan community. In his statement to the U.S. based “elmuhajer” Television, a State Department spokesman was eager to calm the fears of the Moroccan community in America and assure them of President Obama’s unwavering support to the U.N. efforts to solve the conflict in question.
{youtube}0s9S5ktuk98{/youtube}
The State Department effort was significant and came about as a result of the Moroccan community’s successful attempts to convey to the U.S. government the importance of safeguarding Morocco’s southern provinces to Moroccan-Americans. More momentous is the implied message that was conveyed to career and political appointees at State: Moroccan-Americans are closely following the American position on the issue of the Moroccan Sahara, be on notice!

As stated in my previous posts, the American administration never went on record in support of Morocco’s local autonomy plan, and was never asked by the Moroccans to do so publicly. So, how can the American administration change a position that never existed in the first place? Morocco “expects” from Washington a certain degree of understanding of its position vis-à-vis any potential unfriendly outcome of Mr. Ross’s efforts to resolve the Sahara conflict. The Obama administration is well aware of the vital regional significance of Morocco and the prospective political, military and humanitarian negative ramifications of an independent Saharan entity in North Africa. Therefore, since Washington’s position has not changed and remains in favor of a resolution that is acceptable to all parties without a time table, Rabat rests assured that the status quo stays in place until further notice.  Indeed, a favor position for the Moroccans!

Well aware the diplomatic inferences of a passive American approach to the Western Sahara conflict, the Algerian government and its supporters had to stir up the pot by planting a fake news article hoping for a blow up. Such “childish’ maneuvers highlight the impotence of the Algerian foreign policy at a time when the Moroccans, at the governmental and grassroots levels,  are more active than ever in their quest to seal this dossier forever. Unhappy with several correspondences between the White House and the Palace, Algiers manufactured a bogus political assay to muddle the waters between Washington and Rabat.

Not learning from this recent setback, the press in Algeria continued to dig deeper in this politically embarrassing hole. Several news outlets in Algeria reported on this fictional crisis as a fact. So desperate to get political mileage out of this non-event, “le quotidien d’oran” published an article alleging a split between King Mohammed VI and President Obama. The Algerian daily based its analysis on a letter sent by the American President to the Moroccan Monarch where Washington does not mention the Moroccan Plan. 

In fact, the Algerians where envious of the mere fact that Mr. Obama sent a special message to the Moroccan King asking for help in pushing forward the Middle East peace process. Instead of looking for the positives, the anti-Moroccan clan within the Algerian Military tried, unsuccessfully, to divert the attention from the political significance of an American President sending a letter to the King of Moroccan asking for diplomatic assistance.

The aftermath of the efforts by the Moroccans of the USA has shown the importance of political arguments and the significance of citizenry lobbying. What few resolute Moroccan-Americans, including non-citizens, achieved is priceless and a “small” victory to the cause of the Moroccan Sahara. The Moroccan diplomacy should capitalize on this achievement by further cementing a clear American position favoring a resolution to the liking of Morocco.

While the Algerian press continues to rely on dejected Moroccan journalists and Spanish newspaper reporters as a source for political analysis, Morocco can rely on its proud citizens to keep the record straight. Let’s hope the American-Moroccans put some fire under the feet of the half asleep Moroccan foreign ministry.  While the Moroccan diplomacy is limping around, the Algerian one turned to a 100 million Euros music festival to market for its Sahara supposition.

 

Comments (9)  

 
Ash-lah
0 #1 for the love of MoroccoAsh-lah 2009-07-29 23:43
Mr Hassan ,
When 911 happened, I felt as if part of my soul was ripped out of me, and I was only a naturalized citizen of this great country of ours (USA). Because of the grave impact of that event, I forgave and understood the reaction of some of my "redneck" compatriots who called me all kind of names .
Please do not blame Moroccan American for their reaction if they felt that their identity and homeland is threaten.
I would like to thank you very much for the following statement:" Let's hope the American-Morocc ans put some fire under the feet of the half asleep Moroccan foreign ministry. While the Moroccan diplomacy is limping around, the Algerian one turned to a 100 million Euros music festival to market for its Sahara supposition."
Again, Thank you very much! ...that is exactly my point ..and I appreciate the clarification.

God only knows how much discontent I have with the system of governing in Morocco. I personally think that any and all grassroots effort should not necessary be done in the realm of the Makhzen.. However, Regardless of anyone's political positions or views, the territorial integrity must be above all and any other considerations whether it is moderate political Islam, The Amazigh Identity or secularism.
Peace
Ash-lah
Quote | Report
 
 
Moroccan Patriot
0 #2 What is the Moroccan Foreign ministry doing?Moroccan Patriot 2009-07-30 00:01
They are more than lethargic. They have done nothing. You wrote a great article, educated people do not get positions at the ministry because you may threaten the other ministries into actually doing their jobs.
Quote | Report
 
 
Auserdiano
0 #3 Obama supports a Saharan Independent stateAuserdiano 2009-07-30 14:11
Why? Because Morocco is not really a democracy. The king Mohamed VI holds many power that must be in hands of the people and the Parliament. Morocco is an unstable monarchy. A Saharan independent State, on the other hand, would be a republic and democratic. Obama wants to legitimize his foreign politics, for it, he wants to apply the international legality instead of guiding by economic interests. And the conflict of the Western Sahara is an opotunidad to apply the international legality, applying the referendum of self-determinat ion for the Saharan people, because this conflict is a problem of decolonization, and these problems are solved this way, according to the resolutions of the United Nations. Nobody recognizes the sovereignty of Morocco on the Western Sahara; according to UN, the Western Sahara is a not autonomous territory and his destination must be decided for the people of the Western Sahara, not for Morocco.
Quote | Report
 
 
Mustapha LAMIRI
0 #4 Le Sahara Marocain d'hier est Marocain aujourd'huiMustapha LAMIRI 2009-07-31 03:51
Bonjour,

D'abord, je vous remercie pour votre appui et votre soutien à l'intégrité territoriale de notre beau pays le Maroc. Par ailleurs, je vous envoie mon opinion sur ce sujet.

Le Maroc n’a pas besoin d’un rétroviseur magique pour confirmer la Marocanité de son Sahara. Par ailleurs, la colonisation Espagnole ne doit pas conduire automatiquement à une indépendance du Sahara séparée de la nation mère le Maroc ou à la balkanisation de la région.
Les raisons pour lesquelles le Sahara Marocain d’hier est Marocain aujourd’hui sont les suivantes :
1) Le livre écrit par Monsieur Victor Morales Lezcano, spécialiste des relations internationales entre les années 1850 et 2000 et Docteur en histoire à l’Université publique Complutense de Madrid, une des plus anciennes et des plus importantes Universités d’Espagne. Retrace l’histoire du Maroc depuis ses origines jusqu’à la monarchie actuelle. Il faut que les choses soient clarifiées de façon objective pour tous ceux qui ont des doutes sur la Marocanité du Sahara. L’histoire du Maroc comprend notamment l’intégrité territoriale du royaume du Maroc, Etat indépendant et souverain en 172 de l’ère musulmane qui correspond à l’année chrétienne 788, et en 447 de l’ère musulmane qui correspond à l’année chrétienne 1063, apparaît du Sahara, la dynastie de Morabiti qui a régi tout le royaume du Maroc et la grande partie de l’Andalousie, démontre que la relation le Sahara - Maroc ou le Maroc - Sahara, était profondément très liée
2) U Thant —troisième secrétaire général de l’ONU de 1961 à 1971— a déclaré à l’occasion de l’affaire Biaffra en 1970 : « L’O.N.U. n’a jamais accepté et n’acceptera jamais, je pense, le principe de séparation d’une partie d’un État ». Rappelant implicitement le principe d’intégrité territoriale affirmé notamment dans la déclaration de 1970 sur les principes touchant les relations amicales entre Etats. Il est toutefois important de rappeler que les pays membres de l’ONU n’ont indubitablement aucun intérêt à reconnaître un droit général de sécession. Et pour cause, une sécession représente une menace directe à la souveraineté Étatique, puisqu’une sécession entraîne un affaiblissement des 3 éléments constitutifs d’un État : la population, le territoire et le gouvernement
3) En ce qui concerne la superficie, celle du Sahara occupe la moitié du pays. Comment imaginez que 90000 habitants (Dernier recensement des Sahraouis actuellement à Tindouf) vivent dans une superficie égale à celle où vivent 35000000 habitants (Marocains au Maroc sans Sahara), c’est 400 fois les habitants Sahraouis ? La densité des habitants ne sera pas proportionnelle et ça sera un préjudice et une injustice.
4) La logique est d’abord concernée par le raisonnement et sa valeur et pas uniquement par l’observation :
Est-ce que l’état Sahraoui a existé avant l’année 1884 ? Non
Est ce qu’il y a eu un souverain Sahraoui au Sahara avant l’année 1884 ? Non
Est-ce qu’il y a eu des frontières entre le Maroc et le Sahara avant l’année 1884 ? Non
5) L’appellation « Peuple Sahraoui » est fausse. Ce qui est correct c’est le « Peuple Marocain au Sahara », comme le « Peuple Marocain à Marrakech » ou le « Peuple Marocain au nord » qui a été colonisé par les Espagnols comme au Sahara, mais qui est fier de sa Marocanité …..etc. Autrement dit, si le peuple de n’importe quelle ville ou quelle région veut l’autodétermina tion, on aura des dizaines de sous Etats issus d’un seul Etat. Diviser un peuple en plusieurs peuples chacun avec son autodéterminati on ça sera de la délinquance des droits internationaux
6) Le Maroc, a proposé le projet d’autonomie au Sahara, qui a été soutenu par la majorité des pays du monde mais si d’autres pays insistent sur l’organisation d’un référendum d’autodéterminati on des populations Sahraouies. Oui, mais tous les Marocains doivent décider du sort de leur pays y compris le Sahara qui a été occupé par les Espagnols. Comme je l’ai signalé avant, il n’ y a eu jamais, jamais de frontières entre le Maroc et son Sahara, c’est l’occupation Espagnole qui a tracé ces frontières artificielles. Par conséquent, logiquement et scientifiquemen t, s’il y a un référendum (???), tous les Marocains vont participer et de décider du sort de leur intégrité territoriale et pas uniquement les Sahraouis manipulés par le Polisario. Par ailleurs, tout change dans les têtes ... tout change et rien ne s’arrête. Mais pour le Polisario, quand tout change, rien ne change. Personne ne peut nier qu’il y ait des changements substantiels au Sahara. Le comportement du Polisario entretien la stagnation des esprits, édifie un mur entre nous et s’opposent à la paix dans la région, c’est ce mur que nous voulons détruire ensemble en libérant les Sahraouis de Tindouf
7) Tindouf où vivent quelques Sahraouis actuellement est une terre Marocaine. Le Maroc ne pense pas à une marche rouge vers Tindouf mais les Sahraouis sont toujours dans une terre Marocaine occupée par l’Algérie. Lisez un peu l'histoire : "Tindouf, petite commune algérienne de 30.000 habitants au sud du Maroc, était sous souveraineté marocaine jusqu’en 1934 avant que la France (ancienne puissance coloniale) ne l’intègre à son département de la Saoura de l’Algérie française (1830-1962). L’Algérie devenue indépendante, refusera les revendications marocaines, ce qui a engendré en 1963, la guerre des sables entre les deux voisins. Puis viendra le conflit du Sahara occidental, en 1975 qui enterra à jamais les rapports de bon voisinage entre le Maroc et l’Algérie. Située à l’ouest de l’Algérie, la commune de Tindouf est, depuis le déclenchement de cette guerre, sous contrôle « administratif » du Polisario, rébellion armée contre le royaume chérifien, réfugié dans le giron algérien. Devenue le mouroir des droits humains et le lieu des pires formes d’esclavage des enfants, Tindouf fait désormais la honte de l’humanité." D'autre part, je crois qu'il y a beaucoup de Maliens et de Mauritaniens parmi les Polisariens à Tindouf. Quant aux vrais Sahraouis, plus que la moitié ont déjà quitté la vie depuis 1975 et la majorité vit actuellement au Maroc
8) Celui qui est né au Sahara en 1975 est un Sahraoui âgé de 33 ans. Il y en a des milliers entre 18 et 33 ans non recensés et qui sont fiers que le Sahara soit Marocain
En outre, Est ce que le gouvernement Algérien a raison ou tort d’abriter le Polisario sur son territoire ????
Le gouvernement Algérien n'a pas cessé d'harceler son voisin le Maroc qui s'étonne d'entendre des insultes fustiger, et de voir des hauts responsables Algériens en colère sans raisons rien que pour embêter les Marocains, où est donc le bon voisinage cité dans le Saint Coran ???. Quant au soutien de certains pays au Polisario, il est basé sur des intérêts ou ce sont des pays amis d'Algérie, ces intérêts rendent parfois les gens aveugles, têtus et égoïstes. Le Maroc n’a ni pétrole ni gaz et il respecte le droit international. Le gouvernement Algérien compare l’incomparable et confond le cas du Sahara Marocain avec celui d’autres pays sous prétexte qu’il défend, par principe, l’autodéterminati on des Sahraouis. Supposons que lorsque les Français ont quitté l'Algérie, l'une de ses régions a revendiqué l'autodéterminati on, est ce qu'elle aurait accepter???? Jamais. Donc, pourquoi elle défend le Polisario crée en 1973 sachant que le Sahara n'a jamais été un pays indépendant reconnu par l’ONU ???? Les Sahraouis à Tindouf devaient être au Sahara Marocain et dialoguer avec leurs frères Marocains. En guerre comme en amour, pour en finir il faut se voir de près.
Bref, le Maroc cherche des COMPROMIS pour sortir de l'IMPASSE et pas comme le Polisario qui cherche des CONS PROMIS ou des CAMPS PROMIS. Chercher un compromis est le geste d'une personne ou d'un groupe de personnes relativement déterminées et coopératives. Cette attitude consiste à rechercher une solution moyenne partiellement satisfaisante et acceptable pour les deux parties. Cette attitude ne veut pas imposer ou céder; elle cherche à faire plus de concessions qu'en entrant dans une relation compétitive, mais moins qu'en cédant. De même, la recherche d'un compromis mène au traitement d'un problème de façon plus directe plutôt que par un comportement d'évitement; toutefois, ce traitement ne l'approfondit pas autant que le ferait une attitude de collaboration. Pour aboutir à un compromis, il faut faire la part des choses, faire des concessions.
Appel à la Fraternité et à la réconciliation :
Cher(e)s sœurs et frères Algériens et Sahraouis à Tindouf, les Marocains vous aiment et vous disent que les prochains mois seront décisifs pour mettre fin au conflit, c’est le moment propice pour la réconciliation et le retour aux bonnes relations.
L’Histoire après 1955 :
_____Au lendemain de l’Indépendance du Maroc, on créa une nouvelle Armée de Libération du Sahara Marocain (ALSM) qui affronterait l’Espagne et la France, en vue du recouvrement des territoires marocains encore sous leurs dominations. Au Sahara, contre les Espagnols, c'était l’armée de Mohamed Benhammou Mesfioui comme chef. À Figuig, contre les Français, c’était le détachement de commandos de Mohamed Belhaj Boubou.

_____C’était dès lors le 2 mars 1956 que l’Empire Chérifien reprenait en main sa propre destinée historique. Cependant, il reste encore beaucoup de revers à rétablir et de terres à récupérer, sur les deux anciennes zones du protectorat. Il s’agissait du côté de l’Algérie-franç aise, d’une superficie à coup d’œil de 517500 kilomètres carrés, située au-delà de Figuig, de Colomb Béchar, de Tabelbala, de Tindouf, d’Érg Iguidi, de Gara Jbilet et d’Érg Chech. La France devait ajouter à cela, le territoire de la Mauritanie qui appartenait historiquement au "Grand-Maroc" et qui allait jusqu’à la vallée du fleuve du Sénégal et de la région nord de Tombouctou. Elle avait, au Sahara marocain, borné une ligne de démarcation entre elle et l’Espagne. Selon la carte géographique du territoire spolié, l’itinéraire de cette ligne est de : - Lagouira vers le nord-nord-est sur 56 km, en passant par l’ouest de Nouadibou (ou Nouadhibou, dit Port-Étienne, en côte atlantique) jusqu’au niveau d’al Gargarat ; - vers l’est sur 408 km, en passant par Glay Aghaouyit et Adoukmar, jusqu’à Glayb al Yadknir (nord-nord-oues t de Choûm) ; - vers le nord sur 133 km, en passant par l’est d’Aghouinit, jusqu’à Sallaourich ; - vers le nord-est sur 168 km, en passant en arc (à droite) par Galb al Foula, jusqu’à l’est de Galb Dchech ; - vers le nord sur 280 km, jusqu’à l’est de Lamlaouya ou d’Amgli al Ghrem ; - vers l’est sur 333 km, en passant par aïn Bentili, jusqu’à Alous Naâm ; - vers le nord sur 150 km, jusqu’au niveau de Daya al Khadra ou du point à 37 km à l’est d’el Mahbas. Après ce dernier point, l’angle s’oriente sud-est vers Gara Jbilet en territoire de l’Algérie-française.

____Quant à l’Espagne, occupa le sud du Maroc en trois étapes : Rio de Oro (oued ad Dahab ou Souss ad Dakhla) en 1885, zone sol marriscos espagnol (Saguia el Homra) en 1912, l’enclave d’Ifni (sidi Ifni) en 1912. Elle avait administré sur la côte atlantique : Cap Blanco (Lagouira), Borba (Cap Barbas), Villa Cisneros (Dakhla), Cap Bojador (Boujdor), July (Tarfaya) et Ifni. Ce territoire était délimité au sud et à l’est par une ligne avec la zone française, de Lagouira jusqu’à Daya al Khadra, comme il est prescrit en haut.

_____De ce fait, en vue de la récupération des terres marocaines amputées illégalement sur la zone sud par la France et l’Espagne, une Armée de Libération du Sahara Marocain (ALSM) était mise sur pied par le Commandement et coiffée par le Parti de l’Istiqlal. À cet effet, en novembre 1957, l’ALSM prit à revers les garnisons espagnoles au Sahara en occupant Smara. L’armée espagnole se retira à Villa Cisneros (Dakhla), à Laâyoune, à Cap Juby (Tarfaya) et à l’enclave d’Ifni. L’Armée française, qui contrôlait la Mauritanie et le Sahara oriental, fut désarticulée par de meurtrières attaques sans répit de l’ALSM, notamment à Trarza, à Adrar, à Bir Moghrein (Fort Trinquet), à Lahmada de Tindouf, à Oum Laâchar,…En 1958, l’ALSM se retira vers le nord, particulièremen t sur la zone d’aït Baâmrane, pour éviter l’encerclement de "l’opération Écouvillon" franco-espagnol e (voir à ce sujet dans le même chapitre, le récit du chef du 9ème secteur et l’article du journal « L’opinion »).

_____Le vendredi 25 octobre 1957, on convoqua le lieutenant Kaddi Mellal à l’État-Major Général des Forces Armées Royales. Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan le désigna à cet effet, pour aller combattre à nouveau dans les rangs de l’ALSM. Il exigea de lui de déposer sa demande de démission (provisoire) de l’armée. Il serait envoyé au Front en tant que civil et non comme militaire actif, le long de sa mission qui resterait confidentielle. Au cours de l’audience, le Prince lui recommanda d’être présent à chaque réunion trimestrielle du Haut Commandement de l’AL qui se tiendrait à Agadir. Il lui assura qu’il continuerait à percevoir sa solde (142.035 francs) sans changement et des indemnités de déplacement temporaires.

_____Le 1er novembre 1957, Mellal partit à la zone sud avec deux autres officiers désignés pour la même mission : le lieutenant Mrabti Ansari Mohamed ben Mokhtar et le sous-lieutenant El Harti Driss ben Naceur. Le commissaire de police Mostafa ben Atmane, lui aussi était avec eux. Après leur accueil à Guelmime (ou Goulimine) par Driss ben Boubker, chef du PC et adjoint du chef de l’ALSM (Benhammou), celui-ci assigna à Mellal le commandement du 11ème Secteur opérationnel à aït Baâmrane.
Quote | Report
 
 
Benito
0 #5 False freedom.Benito 2009-08-02 11:27
Great article again Hassan.
The Moroccan should take notice of the importance of the Moroccan community in the US and the positive impact the grassroots can have. I think that the same effort should be directed to influence the US government to look closely at the false Moroccan democracy that the Moroccan government is falsely projecting to the outside world.
The absolute power of the king is no democracy to me unfortunately, a king who has his hand in everything in Morocco. All the economic development which have been taking place only benefited the elite of Morocco.
The poor are still poor, our schools are still deteriorating and 1/2 of the country is still illiterate. A disastrous health care system and so on and the continuous oppression of the Moroccan press. 2 major news media have been censored this week for publishing a poll. Where is the freedom of speech that is part of any democracy. I am proud to have been born in Morocco but I am more proud of being an American. I love Morocco dearly and my intention will always be to help those less unfortunate. I will continue writing to my senator and congressman to influence their opinion toward Morocco's bad behaviors.

Regards,
Quote | Report
 
 
Ossama
0 #6 Vancouver, BCOssama 2009-08-02 13:55
With or without the support of US Government, Sahara has been and will always be Moroccan.
Quote | Report
 
 
Auserdiano
0 #7 To Mostapha LAMIRIAuserdiano 2009-08-04 14:12
The ability of Mostapha LAMIRI lying and manipulate shamelessly the History, is amazing.
Mostapha LAMIRI reveals a character with an aggressive and intolerant monarchical patriotism, probably acquired during the reign of Hassan II.
According to his article, I believe that Mr Lamiri never found a Sahrawi.
Saying that the Saharawi people and the Moroccan people are the same is a falsehood unprecedented, I agree with Mr Lamiri in that both are Homo Sapiens, but their culture and language are quite different.
It is true that the Moroccans and the Sahrawis profess the same religion, and first official language is Arabic, but their dialects are mutually unintelligible.
Many think that by insisting that the Sahara is Moroccan, with time will ultimately be. The Saharawis are the rightful owners of the Sahara, not the Moroccans.
it possible that all the saharawis not support the Polisario movement, but I am sure most are anti-Moroccan and pro-Independenc e ideas.
Quote | Report
 
 
Mustapha LAMIRI
0 #8 lamiri_mustapha@yahoo.frMustapha LAMIRI 2009-08-28 14:20
Salut cher Auserdiano,

Permettez moi de vous dire que vous avez tort de considérer les dialèctes et les coutumes comme des critères pour empêcher l'intégrité territoriale d'un pays. Presque dans tous les pays du monde, il y a des régions qui diffèrent les unes des autres par leurs dialèctes ou leurs coutumes. Où il est le problème????? C'est difficile de me convaincre que vous êtes des extra-terrestre s, vous êtes des Marocains manipulés par le régime de notre voisin.

Cordialement,

Mustapha
Quote | Report
 
 
Mustapha LAMIRI
0 #9 lamiri_mustapha@yahoo.frMustapha LAMIRI 2009-09-26 09:06
Monsieur Auserdiano,

Votre raisonnement justifie votre délinquance mentale car si je dis la vérité que le Sahara est Marocain, je suis agressif et intolérant, ça va pas la tête!!!!!!!!!!!
Quote | Report
 

Add comment

While Morocco News Board encourages discussion on all subjects, including sensitive ones, the comments posted are solely the views of those submitting them. MoroccoBoard.com does not necessarily endorse or agree with the ideas, views, or opinions voiced in these comments. This is a moderated forum. Comments deemed abusive, offensive, or those containing profanity may not be published. Please Read Site's Terms of Use

To post Video, images and links please use appropriate button

Security code
Refresh

Copyright © 2007 - 2012 Morocco News Board, The News Source for Moroccan Affairs. | Washington, DC | Email: info@moroccoboard.com | Phone: (703) 623-8421 | MoroccoBoard News Service | All Rights Reserved.

porno izle turk porno rokettube
free xxx movies